Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE ÉCONOMIQUE ET HUMANITAIRE (16 Septembre)

16 Septembre 2020
article image

De facto, Kiev officiel continue de bloquer le travail à part entière sur la voie des négociations dans toutes les directions
Malheureusement, la partie ukrainienne ne peut en aucun cas apprendre le principe de base: les accords de Minsk sont un document unique et complet, pas un menu dans lequel vous ne pouvez choisir que ce que vous voulez.
Par exemple, le principe du «tout pour tous», qui devrait etre le base de l'échange, est le principe contenu dans les accords de Minsk et il n\est pas possible de barrer le sens et la terminologie des accords de paix, et le seul l'échange dans le cadre de ces accords ne peut être exigé.
Jusqu'à présent, 50 personnes de 51 transférées par la partie ukrainienne dans le cadre d'échanges précédents ont été privées de leurs droits et libertés, puisque jusqu'à présent, Kiev officiel n'a pas achevé toutes les procédures procédurales nécessaires pour restaurer ces droits, selon lesquels il a souscrit des obligations.
Il est impossible de faire une chose, de ne pas faire autre chose, de rayer complètement autre chose - par exemple, bloquer les paiements sociaux, mais exiger le paiement de l'eau.
Il y a plus de 2 mois, nous avons envoyé un projet de carte routiere sur le rétablissement des liens socio-économiques, mais nous n'observons aucune action réelle du côté ukrainien, à l'exception des déclarations publiques populistes.